Une liseuse numérique ? Sacrilège ! Ou pas …

Ah la liseuse numérique …

Cet outil sorti tout droit des enfers pour anéantir cet objet merveilleux qu’est le livre papier. Vade retro satanas !

En tant que passionnée qui se respecte, je me suis juré un jour de ne jamais posséder une telle “chose”. Croix de bois, croix de fer, si je mens, je vais en enfer !

Un livre c’est beau, c’est magique et ça sent bon.

Un livre ça raconte une histoire et ça a une histoire. Parce qu’un livre ça nous accompagne partout et que chacun a le pouvoir de nous rappeler ces endroits ou ces périodes durant lesquelles il nous a suivis. Vacances, médecin, coiffeur, insomnies … Périodes de doutes, de tristesse ou de bonheur. Quand on aime lire, on lit partout et tout le temps !

Et puis, soyons honnêtes, quel bonheur et quelle fierté de contempler sa bibliothèque bien remplie. Tant d’histoires qui ressurgissent, tant de souvenirs qui refont surface rien qu’en regardant toutes ces jolies tranches de livres.

Seulement voilà, un jour (qui arrive bien plus vite qu’on ne le croit) notre bibliothèque est pleine et c’est la cata …

On se retrouve avec des livres qui trainent partout et qui nous envahissent et ça, moi, ça m’énerve ! Un ou deux livres pas rangés, ça va, mais très vite il y en a des dizaines et là c’est vraiment le bordel.

Dans un premier temps, on peut décider d’acheter une deuxième bibliothèque et c’est ce que j’ai fait. Alors là … Attention la bouffée d’oxygène ! J’ai les neurones qui sont partis en vrille et ma boulimie de lecture a repris son envol, sans me demander mon avis d’ailleurs.

Grave erreur (de ne pas m’avoir demandé mon avis) puisqu’au bout de presque deux ans me voilà revenue au point de départ. Plus de place.

Très vite, mon salon s’est mis à ressembler à ça :

J’exagère bien sûr mais je ne sais pas comment tout ça aurait fini dans une dizaine d’années …

J’aime les livres, certes, mais j’aime aussi que ma maison soit bien rangée et surtout je n’aime pas que mes livres prennent la poussière ou s’abiment.

Que me restait-il comme solution ?

Déménager dans un appart plus grand !

 

Etrangement, mon idée de déménagement n’a pas fait l’unanimité à la maison … Je suis une incomprise ! Personne ne m’aime ! Je le savais de toutes façons, je vous déteste tous !

En même temps ils ne peuvent pas comprendre car je suis la seule à lire dans cette famille.

Ne pouvant pas rajouter une bibliothèque supplémentaire faute de place, j’ai essayé de moins lire. Je vous jure que c’est vrai !

J’ai tourné le dos à certains livres qui m’auraient tentée en me disant que je les achèterais plus tard, quand j’aurais terminé tous ceux que j’avais en attente. Ou bien encore à n’en acheter qu’un au lieu de trois par exemple, je m’obligeais à choisir et c’était affreux.

J’ai tenu bon quelques mois puis la frustration est vite devenue insupportable.

C’est alors que l’impensable est arrivé. J’ai envisagé de passer à la lecture numérique …

Quand j’ai commencé à émettre cette hypothèse, à mon cher et tendre dans un premier temps, il m’a regardé comme si j’avais gobé une substance illicite.

Il faut dire que j’ai des principes, beaucoup de principes, à la con pour la plupart mais ce sont les miens. Et j’aime revendiquer mes principes parce que je les assume pleinement.

Je ne saurais dire combien de fois j’ai clamé haut et fort que JAMAIS je ne pourrais lire sur un truc pareil parce que l’objet livre est irremplaçable.

Et pour être complètement honnête, j’allais même jusqu’à trouver honteux et ridicules les gens que je voyais lire là dessus. Ah oui mais je suis grave quand même hein … Et pleine de contradictions aussi mais ça va, je le vis bien.

Il ne m’a pas fallu longtemps pour franchir le pas. Etant donné que mon cadeau de Noël avait du retard faute de stock, j’ai décidé de changer de cadeau !

Et je me suis offert, toute seule comme une grande, ma super tablette de lecture trop belle que j’adore déjà et qui ne me quitte plus.

J’ai étudié plusieurs tablettes avant de faire mon choix. D’abord parce que je n’y connaissais absolument rien (forcément, je n’en voulais pas !) et ensuite parce que je voulais savoir pourquoi il y avait de tels écarts de prix entre les différents modèles.

A la fin de mon étude, il me restait deux tablettes.

Celle de la Fnac : La Kobo Forma

Celle d’Amazon : La Kindle Oasis

Pourquoi avoir sélectionné ces deux là ? Parce qu’elles ont un grand écran et pour moi qui lis principalement des livres au format broché je ne voulais pas un écran trop petit. Parce que leurs écrans sont lumineux ce qui permet de lire sans difficulté avec une lumière tamisée. Parce qu’elles ont des boutons pour tourner les pages et que c’est super chouette de pouvoir lire d’une seule main !

Il ne me restait plus qu’à essayer de les différencier, mais je ne me suis pas posé longtemps la question.

Sachant que les livres achetés sur Amazon ne sont pas lisibles sur la tablette de la Fnac et inversement (à moins d’installer un programme et de changer le format des fichiers, ce que je n’ai pas envie d’expérimenter pour l’instant) et que leurs fonctionnalités sont presque identiques, j’ai choisi de rester fidèle à Amazon puisque c’est déjà là que j’achète la grande majorité de mes livres.

Me voilà donc l’heureuse propriétaire d’une Kindle Oasis et je peux de nouveau stocker des livres à l’infini puisqu’une tablette de 8Go (la capacité de la mienne) peut contenir environ 6000 livres ! Avouez que ça fait rêver.

Une immense bibliothèque dans ma poche, dans mon sac à main, sur ma table de chevet, c’est magique !

Je n’ai pas pour autant l’intention d’abandonner les livres papier, je ne suis pas prête à ça et je crois que je ne le serais jamais.

Je n’ai pas encore terminé de lire mon premier livre au format Kindle, je suis donc complètement débutante, mais je vous ferais part de ce que cette machine aura changé dans ma vie d’ici quelques mois c’est promis !

La première chose que je peux vous affirmer pour l’instant c’est que c’est un vrai bonheur de pouvoir lire un pavé léger comme une plume, dans une ambiance tamisée et de cliquer sur un bouton pour tourner les pages d’un doigt.

Et je vous félicite si vous êtes arrivés à lire cet article entièrement parce que c’est certainement le plus long que j’ai écrit sur le blog. Cela signifie certainement que vous vous posez des questions au sujet de ces engins ou que vous hésitez à franchir le pas.

Je ne peux pas vous donner de conseils car cela appartient à chacun et il faut parfois un long cheminement avant de se décider. Je peux juste vous faire partager mon expérience mais n’hésitez pas à me donner vos avis, je serais ravie d’en discuter avec vous.

Précédent

Suivant

Poster un Commentaire

Please Login to comment
avatar
Fichiers Photo et Images
 
 
 
Fichiers Audio et Video
 
 
 
  M'avertir  
Me notifier des
Newsletter

Newsletter

Recevez les derniers articles par mail chaque mois.

Merci pour votre inscription !

Pin It on Pinterest

Share This