Depuis l'au delà de Bernard WERBER

Je me nomme Gabriel Wells.

Je suis écrivain de romans à suspense.

Ma nouvelle enquête est un peu particulière car elle concerne le meurtre de quelqu’un que je connais personnellement :

Moi même.

J’ai été tué dans la nuit et je me demande bien par qui.

Pour résoudre cette énigme j’ai eu la chance de rencontrer Lucy Filipini.

En tant que médium professionnelle, elle parle tous les jours aux âmes des défunts.

Et c’est ensemble, elle dans le monde matériel, moi dans le monde invisible, que nous allons tenter de percer le mystère de ma mort.

A première vue, cette histoire semble avoir un goût de déjà vu.

Un mort qui cherche à comprendre pourquoi, comment et surtout par qui il a été assassiné.

Pour parvenir à ses fins, il va utiliser les services d’une médium. Ça vous fait penser à Ghost ? Tout à fait ! A la différence que Gabriel est mort dans son lit, qu’il n’a pas de petite amie et qu’il est écrivain.

Quand Gabriel va comprendre qu’il fait désormais partie des âmes errantes, grâce à sa “rencontre” avec Lucy le lendemain de son décès, il n’aura de cesse de chercher la vérité.

Lucy ne va accepter de l’aider que parce qu’elle le connait en tant qu’auteur et que l’un de ses livres lui a permis de mener la vie qu’elle mène aujourd’hui.

Le décor planté, on s’attend à des péripéties en tous genres.

Un critique littéraire, Jean MOISI, qui voue une haine sans limites à Gabriel semble être le coupable idéal, mais d’autres protagonistes pourraient être tout aussi coupables. Son éditeur aurait-il eu une raison de le préférer mort pour faire exploser les ventes ? Une ex petite amie aurait-elle pu vouloir se venger de quelque chose au point de l’éliminer ? Son frère jumeau, si semblable et si différent de lui, était-il plus jaloux qu’il ne voulait bien le laisser paraître ?

De son côté, Lucy est elle aussi à la recherche d’une vérité, bien différente de celle de Gabriel. Ils vont donc conclure un marché. Elle l’aide à démasquer son assassin et il l’aide à retrouver son amour disparu. Chacun disposant d’un avantage non négligeable pour avancer dans son enquête.

Elle est une médium reconnue et respectée et elle a des relations. Lui est une âme errante, il est invisible et peut s’introduire partout. Il va également trouver le soutien de son grand-père décédé depuis bien plus longtemps que lui et qui en sait un peu plus sur les pouvoirs des âmes.

La vérité est-elle là où on l’attend ?

Une petite histoire bien ficelée, sympathique et facile à lire. Cependant, et je ne sais pas expliquer pourquoi, ce livre n’a pas réussi à me captiver. Je l’ai lu comme on regarde un film sympa mais pas vraiment passionnant.

Sans être une grande fan de Bernard Werber, j’ai lu quelques uns de ses livres et j’ai donc acheté celui-ci les yeux fermés. Je n’irais pas jusqu’à dire que je n’aurais pas du car il n’est pas mauvais non plus mais je l’ai trouvé plat. Simplement plat.

Autant j’avais adoré la trilogie “Troisième Humanité“, “Le sixième sommeil” m’avait beaucoup intéressée, “Demain les chats” m’avait divertie, “Depuis l’au-delà” ne me laissera pas un souvenir impérissable et je le regrette.

A noter tout de même les extraits de l’Encyclopédie du savoir relatif et absolu, qui ponctuent ce roman et qui sont toujours aussi intéressants et divertissants. Ils sont une mine d’information stupéfiante et surprenante.

Le dénouement de l’histoire m’a carrément laissée perplexe, je ne m’attendais pas à ça. Un genre de “tout ça pour ça ?”. Bon, pourquoi pas …

Bilan plutôt mitigé donc. Pas vraiment déçue mais pas enjouée non plus.


Livre : Depuis l’au-delà

Auteur : Berbard Werber

Editeur : ALBIN MICHEL

Broché : 448 pages


Newsletter

Newsletter

Recevez les derniers articles par mail chaque mois.

Merci pour votre inscription !

Pin It on Pinterest

Share This