L’autre monde a basculé dans la terreur. Un incendie meurtrier ravage désormais la forêt et menace les deux tribus. Les Compagnons tentent tant bien que mal d’échapper aux flammes, tandis que les Marcheurs de la Terre, en proie à la Fièvre Nocturne, peinent à survivre. Les deux clans ennemis ignorent encore qu’un danger bien plus terrible les guette, et que son nom, Œil Mort, est un funeste présage.

Nik et Mari, eux, ont choisi leur camp. Destinés à s’affronter, par leur naissance, ils se battent pourtant ensemble pour construire le monde d’après. Mais la haine gronde parmi les leurs, et une nouvelle épidémie, propagée par les voleurs de peaux, menace leur survie.

J’ai attendu ce tome 2 avec tellement d’impatience !

Et je ne suis absolument pas déçue, au contraire je crois même que j’ai préféré ce tome au premier. C’est pour dire …

Dès la lecture des premières lignes, on est dans la continuité du livre précédent. L’histoire reprend exactement là où elle s’était arrêtée et on atterri directement au cœur de l’incendie qui ravage la forêt. Le décor ayant largement été planté dans le premier tome, on gagne beaucoup de temps cette fois-ci à rentrer directement dans le vif du sujet.

Mari et Nick vont s’unir pour tenter de sauver ce qui peut encore l’être et pour secourir leurs tribus respectives. Ensemble, ils rêvent d’un monde nouveau bâti sur de nouvelles règles telles que l’entraide, le partage et la tolérance.

Poussée par sa volonté de sauver des vies, Mari va se découvrir de nouveaux pouvoirs. Avec le soutien de Nik, elle va parvenir à maîtriser l’incendie mais les dégâts sont considérables et tout est à reconstruire.

Certains Compagnons vont choisir de suivre Mari et Nik. Ils vont donc rejoindre les Marcheurs de la Terre afin d’échapper à la démence de certains membres de leur tribu. Ces derniers, ayant été contaminés par les Voleurs de Peaux, perdent la raison et deviennent dangereux.

Du côté des Marcheurs, l’arrivée de leurs ennemis de toujours ne va pas être facile à accepter mais les Femmes Lunes du clan vont savoir faire preuve de persuasion.

On retrouve une Sora égale à elle même dans un premier temps. Elle va garder ce caractère bien trempé qui la caractérise mais elle va beaucoup évoluer tout au long de ce tome. Elle sera une fois de plus une épaule solide sur laquelle Mari pourra s’appuyer.

De nouveaux personnages vont également faire leur apparition, les principaux étant Antréas et sa Féline Bastet. Énigmatiques dans un premier temps, ils vont progressivement se dévoiler jusqu’à occuper une place importante dans l’histoire. Je les adore ces deux là !

Et enfin Œil Mort … Le champion auto proclamé de la tribu des Voleurs de Peaux pourrait bien se faire prendre à son propre piège. Ce qui est regrettable pour lui mais également pour sa compagne Colombe ainsi que pour toutes les tribus confondues. A se faire passer pour un Dieu, on finit parfois par être exhaussé, alors il faut en assumer les conséquences … 

La Horde sera la nouvelle tribu, celle de Mari, de Nik et de tous ceux qui ont envie de croire à un avenir meilleur. La Horde est en marche. Solidaire et motivée, ambitieuse et courageuse, le périple s’annonce difficile et le parcours semé d’embuches mais ils veulent y croire. Ils se battront jusqu’au bout.

Ce tome s’achève comme le précédent, en pleine action. Ce qui a de quoi faire grincer des dents ! L’attente va être très longue mais je me réjoui d’avance car je me doute que la suite sera largement à la hauteur.

Livre : Chroniques d’un autre monde – Tome 2 – La Horde

Auteur : P.C.CAST

Editeur : Bayard Jeunesse (22 Mai 2019)

Broché : 672 pages (disponible au format Kindle)

Poster un Commentaire

Please Login to comment
avatar
Fichiers Photo et Images
 
 
 
Fichiers Audio et Video
 
 
 
  M'avertir  
Me notifier des
Fermer le menu
Lectrice à la plage

Newsletter

Recevez les derniers articles par mail chaque mois.

Merci pour votre inscription !

Pin It on Pinterest

Share This