Voici le coloriage le plus rapide du monde !

Il ne m’inspirait pas celui-là. Mais alors pas du tout. Jusqu’au jour où j’ai eu une idée (oui oui ça m’arrive parfois, si j’vous jure !)

J’ai quelques dessins comme ça, répartis dans plusieurs bouquins, qui ne me plaisent pas trop ou que je ne sais pas comment colorier pour qu’ils soient jolis. En général ce sont des dessins dans le même genre que celui-là, d’une seule pièce, enfin sans « espaces » prédéfinis quoi, sans traits, bon vous voyez ce que je veux dire hein …

Bref, mon idée a été la suivante : gratter mes pastels pour obtenir de la poudre, étaler au doigt pour obtenir un joli dégradé.

Hop hop hop ça donne ça ! C’est joli non ?

J’ai quand même rajouté quelques petits points blancs au posca fin histoire de dire que j’ai bossé un peu hihi.

Ah ! Et j’ai vaporisé un fixateur aussi avant de faire mes points blancs, parce que la poudre de pastels c’est joli mais ça ne tient pas.


Pastels secs : Conté à Paris


KALEIDO COLOR


KALEIDO COLOR 15

Enregistrer

Enregistrer