Caran d’Ache Luminance 6901

LUMINANCE 6901

Des crayons d’artiste pour les plus exigeants.

 

J’ai craqué ! J’en avais envie depuis tellement longtemps de ces crayons, et pour le coup j’ai résisté avec force et acharnement.

D’abord, le prix m’a bien aidée à ne pas craquer. Puis, après de longs mois de torture (la fille qui n’en rajoute pas), cette jolie boîte de 40 aura fini par avoir raison de ma volonté.

 

Pourquoi ces crayons me faisaient-ils autant envie ?

Parce qu’il paraît qu’ils sont parfaits !

Parce que j’aime les belles choses.

Parce que j’ai lu et relu des avis plus que positifs ventant leur qualité incomparable.

Parce que je suis entièrement satisfaite de mes « Pablo » qui sont d’une gamme inférieure aux « Luminance » je ne pouvais donc pas être déçue.

Parce que j’ai vu des coloriages magnifiques réalisés avec ces crayons. Nous sommes d’accord que d’avoir de bons crayons ne fera pas de nous des artistes surdoués et mondialement connus, mais avoir du bon matériel ça aide quand même et c’est surtout bien plus agréable à utiliser.

 

Alors qu’est-ce qu’ils ont de si spécial ?

Caran d’Ache découvre le secret des couleurs qui aiment la lumière et invente…
Luminance 6901
Caran d’Ache, Maison de Haute Ecriture, affirme encore son expertise de la couleur en proposant aux professionnels le crayon Luminance 6901 qui associe la plus forte tenue à la lumière à l’onctuosité d’une mine permanente. Issue de plus de 2 années de recherche, sa formulation a été développée dans le plus grand secret des ateliers de Genève.
Tenue à la lumière certifiée.
L’American Society for Testing and Material a mis au point, à la demande du CPSA (Colored Pencil Society of America), le standard ASTM D-6901 pour déterminer le niveau de tenue à la lumière des crayons de couleur. Avec Luminance 6901, Caran d’Ache est la seule marque à proposer un assortiment de 76 couleurs avec 61 couleurs se classant dans la meilleure catégorie (Lightfastness 1) selon le standard ASTM D-6901. Chaque teinte a été formulée à partir de pigments finement broyés, sélectionnés pour leur pureté, leur intensité et leur résistance aux UV.
Conçu et réalisé dans le respect de l’environnement.
Découpés dans du cèdre de Californie, les crayons Luminance 6901 bénéficient du label FSC qui garantit une exploitation forestière respectueuse de l’environnement et supportable du point de vue social et économique. Caran d’Ache est l’un des rares fabriquants de crayons dans le monde, a avoir obtenu ce label pour l’utilisation de ce type de bois et sa transformation dans ses ateliers de Genève.

 

Hormis le côté non négligeable du respect de l’environnement, voilà un produit qui promet de grandes choses.

 

Dans la réalité ça donne quoi ?

Rien que la boîte est déjà magnifique. Elle n’est pas en fer, c’est du carton rigide mais entièrement recouvert de mousse protectrice à l’intérieur.

Les crayons sont bien calés, chacun dans un petit écrin, ils ne risquent pas de bouger, de rouler, de se cogner entre eux et donc de se casser.

Dans cette boîte de 40 il y a deux plateaux superposés.

Personnellement je n’aime pas trop ce système de plateaux que je trouve extrêmement pénible avec ma boîte de 136 Prismacolor. Mais ici rien de comparable. Déjà il y a beaucoup de moins de crayons et donc deux plateaux c’est beaucoup moins de manipulations. D’autre part, le fait que les crayons soient calés dans la mousse évite qu’ils ne se déplacent à chaque fois. Mais le must, le petit détail qui fait toute la différence, c’est la petite languette de chaque côté du plateau qui permet de l’attraper facilement.

Je vous assure que ce n’est pas si dérisoire que ça en a l’air parce que quand vous avez fait tomber vingt fois vos crayons, que vous avez cassé dix mines au passage, ou que vous vous retrouvez avec tous les crayons qui roulent au fond de la boîte, ces languettes et ce système de mousse c’est une révélation !

Côté couleurs, c’est surprenant, différent, je ne savais pas vraiment à quoi m’attendre.

C’est extrêmement pigmenté, impossible de le nier ! Je dirais dans le même registre que les Prismacolor et les Polychromos niveau intensité. Quoi que peut-être légèrement au dessus.

Il m’est difficile de vous donner un avis complètement objectif car je ne les ai utilisés que pour réaliser ce nuancier. Il me tarde donc de commencer mon premier coloriage avec afin de me faire une idée beaucoup plus précise.

A première vue, ils m’ont semblé plus « rustiques ». C’est le mot qui m’est venu à l’esprit mais je ne trouve pas comment vous décrire concrètement cette sensation.

Ils sont très couvrants, tellement qu’ils font une sorte de poussière de pigments lorsque l’on appuie un peu fort. Vous pouvez distinguer ces petites poussières sur la photo du nuancier, en bas à droite, autour des numéros 069 et 077. Il n’y a qu’à souffler dessus pour qu’elles s’envolent.

Niveau texture, ils ne sont pas trop gras et ne me donnent pas l’impression de « saturer » comme peuvent le faire les Prismacolor lorsque l’on insiste un peu trop.

Encore une fois, ce n’est qu’une première impression. Le papier sur lequel je fais mes nuanciers n’est absolument pas adapté à ce genre d’exercice mais je m’obstine à continuer sur ce cahier car j’ai fait tous mes nuanciers dessus. Changer de support n’aurait pas de sens pour faire des comparaisons. Il faudrait juste qu’un jour j’ai le courage de tout refaire sur un bon support mais ceci est un autre sujet n’est-ce pas ?

 

Où trouver ces merveilles ?

Vous pouvez vous procurer ces crayons dans toute boutique de loisirs créatifs qui se respecte.

En ce qui me concerne, je les ai désespérément cherchés en magasin mais je n’ai jamais pu mettre la main dessus. Mon Cultura n’en avait pas en rayon, dommage car j’aurais adoré les essayer avant de les adopter.

Sur Internet, rien de plus facile !

J’ai acheté les miens sur Amazon car c’est là qu’ils étaient le moins cher au moment de ma commande. Cependant, comme je vous l’ai dit, vous pouvez les trouver un peu partout. Prenez le temps de comparer les prix car il y a des écarts parfois importants en fonction des sites et vu le prix de ces petites choses ce n’est pas du luxe d’arriver à économiser quelques euros …

Comme pour mes « Pablo » j’envisage de compléter ma collection progressivement en achetant le reste de la gamme à l’unité. Il m’en manque 26 mais je ne pouvais décemment pas investir en une fois dans la boîte de 76 car le prix était trop élevé et mon cerveau a fait un blocage, et ma carte bancaire aussi.

Vous pouvez vous les procurer à l’unité sur le site Le Géant des beaux Arts. J’ai déjà fait mes repérages et coché les manquants, je les aurai un jour et je vous promet de vous les présenter le moment venu.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

2 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close